Vous êtes ici : Accueil » Actualités » À la une » Objectis sur le Seattle Times

Objectis sur le Seattle Times

Document Actions

16/08/2004

Objectis sur le Seattle Times

Après une présentation de la notion de content management, Paul Andrews introduit la notion de web log. Et ses limites (images, vidéo, chat, commentaires, etc.). En effet, le blog est un "rideau numérique" pour le nouveau visiteur : à moins de pointer sur des ressources à l'intrérieur du blog, la présentation chronologique ne permet pas d'assurer une cohérence des contenus.

Quelle est alors la solution, demande Paul Andrews ? Nous citons : "une application prometteuse appelée Plone se construit peu à peu une véritable légitimité en offrant un outil innovant et performant pour gérer du contenus en ligne".

Vient après une description sommaire des capacités de Plone : les contenus manipulés sont par exemple de type actus, événements, rubriques, images ; un calendrier présente les événements ; la charte graphique peut être modifiée comme on le souhaite, etc.

Une grande différence avec le blog tient aussi dans la confidentialité des contenus : on peut choisir qui accède à quoi, contrairement au blog.

Paul Andrews parle ensuite de communautés numériques : avec Plone, on peut facilement regrouper les contributions d'un membre ou d'un groupe de membres, faire du chat, partager des commentaires, en résumé construire un voisinage numérique pour les membres d'une communauté.

En conclusion, l'auteur nous dit que Plone est l'étape suivante du blog, avec des outils plus puissants permettant de produire des contenus plus versatiles.

Le mot de la fin : "open source et basé sur de solides standards, Plone a encore besoin de finaliser son interface et sa facilité d'utilisation. Mais il offre déjà une large gamme de service et évolue rapidement".

En fin d'article, un lien sur le service Objectis invite le lecteur à tester un site Plone.

Lire l'article en anglais sur le site du Seattle Times.

Télécharger la pièce jointe (text/plain - 0 ko)